Amendes et infractions routières

Ces dernières années, le nombre de radars automatiques contrôlés par la police française a considérablement augmenté, de même que le nombre d’amende. La dernière innovation du gouvernement est un site Web où les automobilistes peuvent payer leurs amendes en ligne ou d’effectuer un télépaiement d’amende.

Amendes et pénalités

Des amendes peuvent être appliquées pour diverses infractions routières. Pour les infractions n’impliquant pas des tiers (par exemple, dépassement de la limite de vitesse ou non- respect du panneau Stop ), la police peut exiger une amende maximale de 135 €. Des amendes sur place sont appliquées aux étrangers non-résidents et les véhicules peuvent être mis en fourrière si leurs propriétaires ou conducteurs sont incapables de payer. Les résidents qui ne peuvent pas payer les amendes sur place ont 30 jours pour effectuer un télépaiement d’amende, à défaut duquel le tarif sera automatiquement augmenté. Une réduction de 30% est généralement accordée aux résidents qui paient leur amende directement. Il est également possible de porter l’affaire au tribunal sur vous refuser que de payer une pénalité fixe, auquel cas vous devez généralement payer un dépôt (amende forfaitaire ). Les documents sont envoyés à un tribunal de police, où l’affaire sera traitée en votre absence. Cette dernière peut être classée, assortie d’’une amende de 135 € confirmée (soit en réalité une amende de 129 € plus 6 € de frais) ou d’une augmentation de l’amende à payer. Vous recevez le verdict sous la forme d’une ordonnance pénale et disposez de 30 jours pour faire appel du jugement, si vous le souhaitez. Si vous recevez une amende par la poste (par exemple, si vous êtes pris en flagrant délit par une caméra), vous devez la payer dans les sept jours ou l’amende sous peine d’augmentation de tarif. Une amende de 90 € peut par exemple augmenter à 135 € après sept jours et de 345 € après un mois. .

La vitesse en France

Les amendes pour excès de vitesse varient en fonction du type de route et des conditions de conduite. Par exemple, sur une route de campagne sèche, l’amende pour avoir dépassé la limite de moins de 40 km / h est de 135 € (réduite à 90 € si payé dans les trois jours) et pour un dépassement de 40 à 50 km / h, de 1 500 €; si vous avez dépassé la limite de plus de 50 km / h, vous devez vous présenter à un tribunal qui décidera de l’amende à infliger. Si vous ne payez pas une amende dans les 30 jours, elle est automatiquement augmentée (par exemple, une amende de 135 € s’élève à 375 €). En vertu du système de points de licence, les automobilistes perdent également un à quatre points pour excès de vitesse, en fonction du nombre de km / h qu’ils dépassent: jusqu’à 20 km / h (un point), entre 20 et 30 km / h (deux points), entre 30 et 40 km / h ( Trois points). Si votre limite dépasse 40 km / h, votre licence est confisquée. Si vous êtes appréhendé pour excès de vitesse au cours de votre première année ou pour ne pas afficher le disque ‘A’, vous serez pénalisé de quatre points indépendamment de votre vitesse excédentaire.

Conduite avec facultés affaiblies en France

Si vous avez entre 50 et 80 mg d’alcool pour 100 ml de sang, vous serez condamné à une amende de 135 à 750 € et vous perdez trois points de votre licence. Au-dessus de 80 mg, vous pouvez être condamné à une amende pouvant aller jusqu’à 4 500 € et perdre votre licence. Les conducteurs en état d’ébriété peuvent être condamnés à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux ans (ou à quatre années de service communautaire), sans même avoir causé un accident grave. Si vous causez un accident, vous risquez une amende de 30 000 euros et quatre ans de prison. Pour éviter tout retard, les conducteurs peuvent effectuer un télépaiement d’amende en ligne. Vous pouvez tout savoir en regardant ce site http://www.sm2a-automobiles.com/

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *