S’initier au moto cross : quelques conseils pour bien débuter

La conduite de deux-roues ne s’adresse pas uniquement aux personnes majeures. Effectivement, ce loisir est accessible dès le plus jeune âge et convient parfaitement aux tout-petits. Toutefois, initier son enfant au moto-cross exige la prise de certaines précautions. En se fiant aux conseils qui suivent, les parents arriveront à transmettre à leurs progénitures leur passion pour ce sport.

    1. Comment choisir une moto adaptée aux enfants ?

Avant toute chose, il faudra se doter d’un deux-roues convenable. À cette occasion, les parents doivent trouver le parfait compromis entre puissance et options de sécurité. Sur le marché, il n’existe aucune moto cross électrique digne de ce nom. La plupart des modèles en vente embarquent un moteur thermique et leur vitesse de pointe dépasse souvent les 25 km/h. Toutefois, ces spécimens sont également munis d’un système de bridage permettant d’ajuster leur puissance selon le niveau du jeune conducteur. En faisant les bons choix, on parvient alors à se doter d’un engin donnant les moyens de débuter en douceur.

Concrètement, les intéressés doivent se tourner vers les dirt bikes. Ce sont des motos cross disponibles en de nombreuses tailles. Grâce à leur design spécifique, elles conviennent parfaitement aux tout-petits. Ce faisant, ces modèles restent assez simples à entretenir. Ce qui permet déjà de familiariser l’enfant avec les tâches d’entretien usuelles tels que la vidange d’huile ou le remplacement périodiques des filtres.

    1. Pratiquer la moto : les accessoires de protection indispensables

Il ne suffit pas de se procurer une moto miniature pour s’initier à ce sport, les parents de l’enfant doivent aussi lui fournir des accessoires de protection individuelle. Pour ce type de loisirs, le port d’un casque est obligatoire et ici encore, les intéressés auront le choix entre plusieurs modèles. Afin de protéger efficacement sa tête contre d’éventuels chocs, on investira dans un casque intégral. Celui-ci couvrira le menton du conducteur, ce qui permet d’écarter tout risque de traumatisme crânien en cas d’accident. On pensera également à se doter d’autres équipements comme des genouillères ou des protège-coudes.

Toujours pour la sécurité du bambin, il est conseillé d’opter pour un deux-roues pourvu de freins hydrauliques. Ce système de freinage est réputé pour sa fiabilité. Afin de ne rien laisser au hasard à ce sujet, on choisira une moto répondant aux normes européennes. Pour trouver des motos cross homologuées, il suffit de faire ses courses sur une boutique en ligne spécialisée. A titre d’exemple, vous pouvez trouver sur ce site des modèles tendances adaptés à la taille et l’âge de votre enfant.

Enfin, s’initier au moto cross pour enfant implique un vrai transfert de connaissances. D’où la nécessité de solliciter un moniteur professionnel. Afin de profiter d’un réel suivi dans ce domaine, les parents ont intérêt à inscrire leurs bouts de chou à un club. Plusieurs collectifs sont aujourd’hui actifs en France. En les rejoignant, le jeune conducteur pourra également participer à des compétitions pour tester les compétences acquises.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *